La clartè de la distinction. Considérations sur la logique de Croce