Interrogatives et pseudo-clivées : un parallèle