Les Plans de gestion UNESCO : rhétorique ou instrument de développement local ?