Le Granulome éosinophile des maxillaires: une zone radiotransparente qui n’est pas toujours pathognomonique d’une véritable pathologie.